Vous aimez notre article ? Partagez le !

Des hackers s’attaquent aux comptes de la CAF : comment se protéger ?

Une cyberattaque a visé plusieurs comptes de la Caisse d’Allocations familiales (CAF) et a exposé les données personnelles de certains allocataires. La CAF a confirmé la violation de données et a fermé son site par précaution. Voici ce que vous devez savoir sur cette affaire et comment sécuriser votre compte.

Un groupe de hackers se faisant appeler LulzSec a revendiqué le piratage de 600 000 comptes de la CAF sur les réseaux sociaux. Ils ont publié des captures d’écran montrant les coordonnées et le montant des allocations de quatre personnes. La CAF a identifié ces quatre comptes et a constaté qu’ils avaient été compromis par des mots de passe probablement obtenus par ailleurs par les auteurs. La CAF a assuré que le site caf.fr n’avait pas connu de faille de sécurité et qu’aucun accès aux coordonnées bancaires n’était possible.

La CAF a fermé son site pendant plusieurs heures dans la nuit du 12 au 13 février pour effectuer des vérifications. Le site est désormais réouvert, mais la CAF conseille aux allocataires de changer leur mot de passe par mesure de précaution. Elle a également déposé une plainte et signalé l’incident à la CNIL. Les personnes concernées par la violation de données ont été contactées par la CAF.

Cette cyberattaque intervient quelques jours après une autre attaque massive contre les opérateurs de tiers payants Viamedis et Almerys, qui a permis aux hackers de récupérer les données de 33 millions de citoyens. Ces données comprennent notamment le numéro de sécurité sociale, qui peut être utilisé pour accéder à d’autres services en ligne.

Pour éviter de tomber dans le piège des hackers, il est important de respecter les règles de base de la cybersécurité :

  • Choisissez un mot de passe fort et unique pour chaque compte. Vous pouvez utiliser un gestionnaire de mots de passe pour vous aider à les créer et à les mémoriser.
  • Ne cliquez pas sur les liens ou les pièces jointes suspects dans les emails ou les SMS. Il peut s’agir de tentatives de phishing pour vous voler vos identifiants ou vous infecter par un logiciel malveillant.
  • Activez la double authentification lorsque c’est possible. Cela ajoute une couche de sécurité supplémentaire en demandant un code ou une confirmation sur votre téléphone pour accéder à votre compte.
  • Vérifiez régulièrement vos relevés bancaires et signalez toute opération anormale.
  • En cas de doute, contactez le service client de la CAF ou consultez le site Assistance aux victimes de cybermalveillance.
Besoin d'assistance en informatique ? Je suis là pour vous aider sur Bailleul Armentières Steenwerck Béthune Lille Cassel Wormhout Nieppe Merris Meteren Morbecque Ebblinghem Renescure Saint-Omer Godewaersvelde
Retour en haut